Livres - N°101 - Août/Septembre 2010

Livres

L’Aquitaine littorale, éditions Le Festin, 128 pages, 15 €


Pour son cinquième numéro hors série, Le Festin se consacre aux trésors du littoral aquitain. A l’origine de cet ouvrage, deux volontés pour une démarche commune : celle du Conservatoire du Littoral de promouvoir le patrimoine naturel qu’il défend au quotidien, associée à celle du Festin d’offrir à ses lecteurs, à l’approche de l’été, un vaste tour d’horizon des innombrables richesses que compte le littoral aquitain. Depuis 1975, le Conservatoire du littoral mène une politique foncière qui vise à protéger les espaces naturels et les paysages qui composent les rivages maritimes et lacustres en France, dans le respect des activités et des populations locales. En Aquitaine, territoire riche en zones littorales remarquables, cet établissement public joue un rôle fondamental. Il lutte non seulement pour la préservation de ces espaces mais il veille également à la protection des nombreux étangs et marais dispersés dans toute la région, de la corniche basque à la dune de Vensac, du confetti de Guéthary aux îles de l’estuaire, du courant d’Huchet à l’étang de Cousseau. Ce numéro est le fruit d’un travail réalisé en collaboration étroite avec les chargés de mission et la direction de la délégation régionale du Conservatoire. Il met en lumière des zones sensibles mais dont la préservation est primordiale pour l’équilibre naturel et pointe des sites très connus mais aux ressources souvent ignorées. Enfin, il met en parallèle l’empreinte de l’homme, bonne ou mauvaise, et l’inéluctable travail de la nature. Pour ce nouveau hors série, la revue prend le large et embarque ses lecteurs pour un parcours découverte au cœur du littoral aquitain.

Le Festin n° 74, 112 pages, 10,50 €


Pour son numéro estival, la revue Le Festin propose des vacances hors des sentiers battus. Le voyage en Gironde propose un détour par la marina de Talaris. Nichée au cœur d’une végétation luxuriante et baignée par les eaux du lac de Lacanau, elle se compose de petits hameaux contemporains en bois. Inspirés des cabanes de pêcheurs et des paillottes traditionnelles, ces maisonnettes sur pilotis sont une invitation au farniente et un exemple d’intégration écologique dans le paysage. Escale également à Arcachon, ville pour laquelle, tout au long de sa vie, Pierre Bonnard a nourri un attachement profond. Accompagné de sa famille, le peintre y a passé de nombreux séjours en diverses saisons. Tantôt à l’hôtel, tantôt dans l’une des somptueuses villas que compte la cité balnéaire, il y a trouvé calme et repos mais également une formidable source d’inspiration.

Le Marché des Réputations, Une sociologie du monde des vins de Bordeaux, Pierre-Marie Chauvin, éditions Féret, 268 pages, 39 €


Comprendre les vins de Bordeaux, leur marché, leur notoriété, les mécanismes qui animent la Place de Bordeaux, tel est le défi relevé par Pierre-Marie Chauvin. A partir d’une enquête approfondie mêlant entretiens, observations et analyses d’archives, l’auteur montre que le marché des grands vins bordelais est structuré par des sources de réputation plus ou moins institutionnalisées : les classements hiérarchiques des crus, les réputations informelles autour de catégories de produits, ou d’individus (la signature œnologique), les évaluations des vins par des critiques (Robert Parker). La Place de Bordeaux est connectée à une pluralité d’arènes marchandes, politiques et médiatiques, françaises et internationales, remettant en cause l’idée d’un marché strictement local et «protégé». Le défi consiste alors à penser l’articulation entre les formes historiques de classification, les évaluations chiffrées (prix, notes) des campagnes primeurs et les signatures personnelles de professionnels (propriétaires, gérants ou consultants) pour comprendre comment se construit la valeur des vins. Un ouvrage incontournable pour tous ceux qui s’intéressent au marché des Grands Crus de Bordeaux.

Guide de l’estuaire de la Gironde, Alexandrine Civard-Racinais et Thierry Racinais, éditions Sud Ouest, 168 pages, 9,90 €


«Nous autres, gens de l’estuaire, on nous ignore ; on ignore nos mœurs, nos rives et nos eaux», déplorait il y a encore quelques années l’écrivain Pierre Siré. Il serait heureux de constater combien l’estuaire suscite aujourd’hui de convoitises et d’appétits nouveaux. Traits d’union entre deux rives, l’île Nouvelle ou encore le phare de Patiras sont ouverts à la visite. De nouveaux sentiers pédestres sont désormais proposés en Médoc. Entre Bordeaux, Pauillac et Blaye, le tourisme fluvial tente une percée tandis que Terre d’oiseaux cherche à attirer les amoureux d’une avifaune riche et méconnue. Marais côtiers, rives escarpées, falaises calcaires, sites troglodytes, phares, châteaux viticoles, sites classés… Ce guide de l’estuaire de la Gironde se propose de faire découvrir ou redécouvrir le patrimoine naturel et culturel estuarien.

Paroles de Vin, 3e édition, Marc Lagrange, éditions Féret, 256 pages, 19,80 €


Marc Lagrange s’est abreuvé des discours de ses pairs avant de se lancer lui-même dans des facéties littéraires agrémentées d’expressions viniques inattendues, modernes ou surannées. L’ivresse des mots l’a tout naturellement conduit à rassembler dans cet ouvrage original un vocabulaire épars, bachique et désopilant. Cette nouvelle édition enrichie d’un travail minutieux de l’auteur est le meilleur témoignage de sa pertinence. Chacun pourra boire et se servir de ces Paroles de vin, pour sourire et faire sourire lors d’un toast, d’un discours ou de propos amicaux autour d’un verre.

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
5 € N°144
Juin/Juillet/Août 2018

Commander
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous