Médoc - N°104 - Février/Mars 2011

Nouveau système de collecte

Depuis début janvier, les jours de ramassage des ordures ménagères ne sont plus les mêmes.

Le Smicotom (Syndicat mixte de collecte et de traitement des ordures ménagères) délègue le ramassage des poubelles à la Semmged (Société d’économie mixte médocaine de gestion des déchets) depuis 2004. Ce marché arrivant à échéance fin 2010, le Smicotom a souhaité faire évoluer les modalités de collecte pour «apporter un service de qualité à moindre coût aux habitants tout en conservant l’ensemble des flux collectés au porte-à-porte», indique Jean-Bernard Dufourd, maire de Naujac et président du Smicotom. Si au terme d’un appel d’offres, la Semmged s’est de nouveau vue attribuer le contrat pour une durée de 6 ans et pour un montant de 15 millions d’euros, de nouvelles dispositions ont été mises en place pour «une organisation plus économique et plus respectueuse de l’environnement».
Les circuits de collecte ont ainsi été repensés dans une logique de réduction des kilométrages parcourus, des consommations et de l’empreinte écologique. Grâce à l’acquisition de bennes à deux compartiments, les ordures sont dorénavant collectées en bi-flux.
Le tout-venant et les biodéchets sont ramassés une seule fois par semaine. Cette organisation correspond à une plus juste adaptation aux besoins des habitants et se justifie par la baisse de volume importante de tout-venant enregistrée depuis la mise en place de la collecte sélective. Des études sur le terrain, dans les communes collectées jusqu’alors deux fois par semaine, ont en effet permis de constater que le taux de présentation des bacs était en moyenne inférieur à 50 % pour la seconde collecte de la semaine. A noter cependant que les stations balnéaires bénéficieront de deux passages hebdomadaires en juillet et en août.
En ce qui concerne la collecte des déchets recyclables (emballages, papier et verre), les communes rurales sont à présent collectées une fois toutes les deux semaines. «Nos campagnes étendues demandent une collecte adaptée où il faut concilier le service public et les coûts et répercussions écologiques induits par le ramassage. Nous collections très peu de déchets par rapport aux kilomètres parcourus», souligne le président. Les autres communes sont collectées une fois par semaine comme auparavant.
Ce rééquilibrage permet une meilleure répartition des services sur la journée et, du même coup, la diminution du matériel nécessaire à l’exécution du service. Dorénavant, ce sont quatorze bennes à ordures ménagères qui tournent sur le territoire couvert par le Smicotom (les communautés de communes des Lacs Médocains, Cœur Médoc, Centre Médoc et de la Pointe du Médoc) au lieu de vingt auparavant. Par ailleurs, cette réorganisation des services conjuguée à la réduction de certaines fréquences permet de faire effectuer 115 000 kilomètres de moins aux camions et d’économiser de ce fait 129 tonnes équivalent carbone par an.

Retrouvez vos nouveaux jours de collecte dans la rubrique «Infos pratiques» de chaque commune. Plus d’informations sur www.smicotom.fr
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander
5 € N°144
Juin/Juillet/Août 2018

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous